Vous souvenez-vous encore du temps où vous deviez vous tenir devant votre classe et décrire vos dernières vacances «spontanément?» Les mots ne sortaient pas de votre bouche, vous balbutiez quelques phrases de façon inaudible et rougissiez quand certains camarades de classe se moquaient de vous.

nullQue faites-vous aujourd’hui, lorsque vous devez vous produire devant un groupe et «défendre» des idées, des suggestions, des innovations ou des avis? Est-ce que vous projetez alors des clichés PowerPoint remplis de texte, des tables en Excel ou des graphiques multicolores (peut-être préparés par un tiers) à partir d’un ordinateur, pendant que vous débitez (trop) rapidement… 14 pages de commentaires?