Pratiquée quotidiennement dans les institutions de l'Union européenne, à l'ONU et dans d'autres organisations internationales ainsi que sur le marché privé, c'est le mode d'interprétation le plus fréquent. Les interprètes sont assis dans une cabine et transmettent à leur auditoire les exposés qu'ils entendent dans leurs écouteurs.

Pour une conférence multilingue, deux interprètes travaillent par «cabine» (ou par langue d'arrivée) pour pouvoir se relayer toutes les demi-heures en raison de l'effort de concentration à fournir. Si, par exemple, les langues de conférence sont l'allemand, l'anglais et le français, l'organisateur aura besoin en principe - mais il y a des exceptions - de six interprètes. Temps de travail: 7 heures au maximum avec une pause d'au moins 1 heure pleine à midi.

Dans ce mode de travail, l'installation technique et l'assistance de techniciens (dits de conférence) jouent un rôle aussi important que les interprètes. Cabines, microphones, écouteurs et haut-parleurs doivent en effet répondre à certaines normes, et l'interprète n'est pas formé pour cela. (En Suisse, il existe deux ou trois entreprises spécialisées dans ce qu'il est convenu d'appeler la technique de congrès; les interprètes et les techniciens se connaissent bien au fil du temps et finissent par former une équipe).

L'interprétation simultanée peut aussi se faire en «chuchotage» pour une à quatre personnes groupées autour de l'interprète car dépourvues de micro et d'écouteurs. Elle est possible également en «bidule» (mallette contenant un micro et des écouteurs pour une vingtaine de personnes, qui est expédiée directement à l'organisateur d'une réunion), n'exigeant alors ni cabine ni technicien. Les interprètes sont assis à proximité de l'orateur et chuchotent dans un micro en mode simultané, les auditeurs captant leurs voix par leurs écouteurs. Le système d'interprétation avec un bidule peut être utilisé lors de réunions en petits groupes durant 3 h au maximum; dans ce mode d'interprétation aussi, nous travaillons toujours à deux.

Si le lieu de conférence est dépourvu d'installation fixe permanente, l'organisateur peut prendre en location des cabines «mobiles, montables». Cela permet de nos jours de tenir des conférences (presque) partout avec interprètes et techniciens.

Pour me soumettre une demande concrète, veuillez utiliser le formulaire et jetez un coup d’œil aux tarifs?